A COUTEAUX-TIRES ///

Disponible : FIN NOVEMBRE 2013

 « Une fois il l’avait entendu parler comme à un chien à un surveillant qui n’était plus là et que d’autres enfants appelaient le blédard. (…)Ikar n’avait pas aimé ça, car avant que son père ne meure il se souvenait que plusieurs fois, des flics l’avaient insulté de sale raton et de métèque, de sale étranger. D’ailleurs, il en avait une lui aussi, de carte de séjour, il n’avait pas eu l’immense honneur de naître en France. (…) Il s’assit et dit « On va attendre tranquillement que le police vienne connasse ». Ikar ne pensait plus à son chantage ni rien. Il se sentait fort. Un nouveau plan s’était formé dans sa tête. Quand les flics viendraient il ferait l’enfant traumatisé et pleurerait des litres de larmes. Quand le flic se pencherait pour l’aider il le planterait comme un couteau rentre dans le beurre. Il aurait sa vengeance. »

À couteaux tirés, second recueil de nouvelles de Skalpel, aligne des histoires, inspirées de son vécu, qui tentent d’explorer la violence, les résistances, le quotidien dans les marges du territoire français. La puissance brute de l’écriture, la crudité du verbe font de ces nouvelles un exemple d’une nouvelle littérature noire en mal de reconnaissance. Si la littérature noire américaine est désormais reconnue en France et largement traduite, son équivalent qui émerge des bas-fonds de la société française demeure inexistant. Comme si les réalités froides et brutales que cette littérature explore voulaient être tenues à l’écart, réduites au silence. À sa manière, c’est ce silence qu’À couteaux tirés, entend commencer à briser. Le recueil de nouvelles est accompagné d’un cd 15 titres inédits, le 6eme album solo de Skalpel.

Syllepse / Bboykonsian

http://www.bboykonsian.com/premiereligne

7219938-11082995

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s